10. Ivem Vicenza
 

IVEM VICENZA

Voilà la bête, à première vue, c'est un vieux bazar, le mandrin tourne mais c'est la seule chose les commandes sont bloquées, mais bon, j'ai négocié comme un arabe et je suis parti avec pour 170€ au lieu de 250, mon but était de jeter la tête à la ferraille et de ne garder que le pied et la table et d'installer la tête de mon HBM a la place.
Mais une fois regardé de plus prêt chez moi, je découvre à l'intérieur de cette tête tout une belle mécanique, une descente auto a 3 vitesses, un système apparemment très fiable , à première vue les pignons sont impeccables, les commandes n'étaient que bloquées par une épaisse peinture bleu, pas à la c.phili mais bien plus vulgaire.
Le changement de vitesses est électrique, une chiée de fils arrive au moteur qui ne tourne qu'en 380volt, donc je vire le moteur et tout le système électrique mais par contre je me demande sérieusement si je ferais bien de virer la tête, à voir il n'y à de jeu nulle part et la broche tourne rond avec un nouveau moteur tri et un variateur on serait reparti pour 30 ans.
Elle est de marque IVEM VICENZA avec un nom pareil ça ne peut qu’être italien.
La montée de la table se fait par crémaillère à la manivelle. Des photos viendront plus tard quand je rentrerais dans les détails
Cette perceuse me fascine et je ne peux pas m'empêcher de la démonter pour voir ce qu'elle vaut, j'ai vérifié un peu plus sérieusement le jeu et le faux rond, à l'intérieur de la broche il donne 0,03mm ce qui est a mon avis largement suffisant pour une perceuse par contre le jeu latéral est de 0,5mm, à mon avis faudra remplacer le roulement.
j'ai déjà démonté une partie, le moteur, pas grand chose vous allez me dire, ben moi je trouve déjà ça pas mal, j'en ai ch...
 Le fabriquant a bien réussi son coup impossible de remplacer le moteur par un autre sans modif importante et impossible d'employer le moteur sur une autre machine. 
Je n'ai aucune idée de la puissance de ce moteur mais il sera remplacé par un moteur tri de 1100 ou 1500W
Quelques images; 
Je vous préviens, c'est moche!...
Ne me dite pas que j'aurais pu redresser les photos, c'est la machine qui est couchée.
Le système de descente auto 3 vitesses
Le rotor et son arbre, il dépasse de +- 40cm du rotor et rentre dans la machine jusqu'a l'arbre de broche, je vais devoir le couper et l'usiner pour qu'il reçoive soit un moteur ou une poulie.
le voici tout nu
le selecteur de vitesse, moi je préfère le variateur electronique, lol
J'ai démonté la broche, c'est vieux, sal et rouillé, mais ça peut encore servir.

Problème de taille elle n'est pas sur roulements et a subi l'assaut d'un malade qui a essayé de la réparer au marteau et burin, résultat une fois nettoyé cette espèce de glaise qui devait servir de graisse, le jeu passe au triple, par contre le palier du haut est nickel et sans jeu apparent.

Déjà un petit changement
Le palier bas qui est bien abîmé
Pour contrer les défauts et le jeu, rien de plus simple
J'attaque gaiment, dréssage des deux face
Perçages et allésages
Aprés avoir scier les parties en trop, usinage du foureau
Puis, usinage d'un palier sur la broche pour recevoir un roulement à billes
Allésage terminés avec le logement de roulement
Dégrossisage à la scie
Mise en forme à la fraiseuse
J'avoue que j'ai hésité avant de me lancer mais comme tout le monde connaît ma devise...
J'espère pouvoir assembler ça demain








Ca vient bon
Prêt a assembler
Il y a quand même du changement, lol
Je suis très satisfais de ce que j'ai entrepris, ça coulisse à merveille et ça tourne comme des roulettes les jeux est nul, normal c'est un nouveau roulement, je n'ai pas encore vérifié le faut rond mais je ne me fait pas trop de soucis de ce côté.
C'est une bonne chos de faite, elle commence a me plaire cette vieille machine maintenant il me reste qu’à déposer la broche pour continuer la resto.


Mise en place de la barre de fin de course
Positionnement de la cage du roulement, l'écartement des axes son parfait
Passage sous presse, je pensais ne pas y arriver avec ma petite presse de 4 tonnes mais c'est ce qu'il fallait
Serrage de la broche j'avais mis le roulement qui se trouvait en bout de broche mais j'ai du l'enlever, ça ne passe pas a la crémaillère
Pour amortir les chocs à la remonté, j'ai rajouté un joint
Voilà l'ensemble monté
J'ai démonté la tête en entier, puis, j'ai été chez brico chercher un bac pour l'électrolyse, malgré qu'il est déjà grand je vais devoir m'y prendre en 2 fois pour la tête. 
J'ai reçu le moteur, c'est bien un 1,5 KW au lieu d'un 1,1KW par contre il est plus gros et faudra pas compter le mettre dans le corps de l'ancien mais c'est pas grave.

Un beau moteur flambant neuf
J'ai décapé la tête et commencé à regarder de près la table, le système de monté et de descente a l'air parfait tous monté, un peu de jeux mais ça marche bien, une fois démonté c'est un autre son de cloches, l'axe est plié à son bout et entièrement voilé sur sa longueur, la crémaillère a encore l'air en bon état, mais elle n'est pas encore nettoyée par contre la vis sans fin et le pignon sont complètement nazes.
Pour l'axe je ne vais pas m'embêter avec une barre de fer, ça m'empêchera pas de dormir.
La vis sans fin, je crois bien que je saurais me débrouiller pour en faire une neuve, mais par contre le pignon c'est un module 2 et j'ai pas.
Alors si y a quelqu'un qui a ça dans un tiroir je suis acheteur 
Non les photos sont à l'endroit, c'est la perceuse qui est encore couchée
L'axe et les pignons
Pignons complettement nazes
L'axe plié
Bon, pour l'axe on en parle plus.
J'ai monté le moteur, pas évident mais ça marche nickel,
le tout c'est de rester dans l'axe pour éviter qu'il force mais ça a été de la galette.
Pour ça j'ai employé la flasque qui refermait le moteur d'origine, l'axe d'origine que j'ai coupé au ras du rotor, une bague de 200mm qui a du servir à je ne sais pas quoi et… le peu que j’ai comme cerveau.

Un bel axe flambant neuf, il n'attend plus que son pignon
Les pignons de translssion sont en parfait état
J'ai récupéré la flasque du moteur d'origine, elle se centre par un épaulement, je l'ai allésé pour recevoir la bague
Encore de la récup, une fois usinée elle viendra d'une part se centrer dans la flasque et d'autre dans l'épaulement de la flasque du nouveau moteur
Perçage et taraudage
Un coup de maillet et ça rentre pile poil
Pause de l'ensemble sur le nouveau moteur, tout reste bien centré
Montage du moteur sur la tête pour voir l'allure que ça prend
Allésage en 24mm en bout d'axe de transmission pour recevoir le moteur
Une fois allésé juste glissant pour pouvoir enlever le moteur, j'ai percé et taraudé pour recevoir 2 vis BTR pour remplacer la clavette
Je ne suis pas sûr que le système soit repris dans les livres de mécanique, mais le mécano qui ne connaît pas Mac guever est un malheureux.
Montage des pignons et roulements sur l'axe
Montage dans la tête
Remontage du moteur, mais cette fois il est accouplé, j'ai retiré le couvercle pour tourner a la main et aucun point dur, le jeu de l'engrenage est égal partout, donc opération réussie
Suite
Et encore le même bleu
Fabrication d'une entretoise pour déporter la tête de 50mm vers l'avant, la distance broche colonne sera de 250mm au lieu de 200mm
Perçage et taraudage en m16
J'ai décidé de faire une modif sur la manette de descente, en fait, faire un système un peu plus moderne.
La manette d'origine n'est vraiment pas esthétique, même un bon nettoyage changera pas grand chose.
Après avoir réuni quelque "vieuseries" qui servira de matière première, on attaque l'usinage.
J'ai pas trop de temps pour les commentaires mais les photos parlent d'elle même.

La manette d'origine, pas belle
En pièces détachées
La nouvelle manette
Avant
Après.
Il ne me reste plus qu'a graver les graduations.

Gravure du vernier de descente et remontage de la table.
Montage traditionnel pour graver et frapper les chiffres sur le vernier
Remontage du ressort de rapel
Encore un bout rouillé qui revit, usinage de la vis sans fin pour la montée de la table
La rainure de clavette, l'investissement dans ce coffret de broches n'est pas des moindre mais je l'ai déjà utilisé très souvent
Le clône de la visse sans fin
Remontage des pignons de la table, ça se monte nickel
Encore quelque détails et elle sera bonne pour le taf.


 
Cette page a été consultée 7531 fois