52--Modif d'une tête a aléser
 
 
Cette page a été consultée 3615 fois

Salut a tous

Beaucoup d’entre-nous se demande si il est possible de changer la queue de certaine tête a aléser, dans mon cas je ne connais pas la marque mais je me suis dis que si quelqu’un a su la monté, je devrais savoir la démonter et c’est ce que j’ai fais.

J’ai trouvé une tête a aléser semi-auto mais l’attachement ne me convient pas, ma Bridgeport accepte du R8 et non du SA40.

La première étape sera de démonter la queue mais je ne sais pas comment elle est monté, je commence donc a démonter tout ce qu’il y a autour et j’aperçois un semblant de fin de filet mais c’est très vague, comme il n’y a aucune prise sur le cône, j’hésite un bout de temps avant de la prendre a mon boulot, là j’ai une vieille fraiseuse en SA40, je monte la tête en serrant bien le tirant, Je prends une grosse clef anglaise et hop, un coup de marteau et à ma grande joie ça se dévisse.


Finalement le démontage est tout simple, mais bien sur je passerais probablement le reste de mes jours à trouver la queue de remplacement en R8, autant ne même pas commencer les recherches.

Il ne me reste plus qu’a l’usiner moi-même.

Après quelque relève minutieuse de côtes, je me lance.


J’ai pris pour ça un morceau de tige de vérin, d’un Ø de 45mm, c’est très dur à l’extérieur mais moins à l’intérieur mais ça s’usine très bien.

L’ébauche se fera au mandrin, à 2mm de la côte final en retournant la pièce dans le mandrin puis la pièce sera prise entre pointes pour une finition de précision ainsi que le filetage


La tête est réglable sur 3 vitesses d’avance et là j’ai un peu galéré pour prendre les mesures de la rainure de guidage du système de vitesse d’avance, a ce stade je n’avais pas envi de me planter mais au final avec l’aide de la DRO, ça passe très bien et j’obtiens une précision au top.

Voilà ce que ça donne, un montage rapide sur la fraiseuse me donne un faut rond de 1/100, je ne vais pas recommencer pour ça.


Dans ma lancée je profite pour me refaire une petite tête d’outil à aléser mais a plaquette, je n’ai pas encore grand-chose comme outils avec cette tête mais par contre j’ai plus de 100 plaquettes carbure qui pourront servir.


Hé voilà, la tête est fonctionnelle, mon seul regret est qu’elle n’a pas d’arrêt auto


Je croyais avant de commencer que j’allais galérer avec cette tête mais au final ce n’est pas aussi compliqué que cela ne paraît, il suffit de vouloir et de s’appliquer.

Philippe