58--une scie à ruban pour métaux-05-Axe support de l'archet
 
Le bras est fabriquées à partir de chutes de tôle de 15mm d’épaisseur, elles sont découpé à la disqueuse et soudée au semi.
L’axe de l’archet est un morceau d’axe de Ø100mm x 120mm, il sera également soudé sur le bras puis l’ensemble est meulé pour en faire qu’une seule pièce.
C’est parti en photos
Tout d’abord un petit dessin avec ce que je veux faire
Découpe de l’axe de l’archet, il est allésé de chaque coté pour recevoir un roulement de 80/40.
Pour évité la déformation des alésages lors du soudage, j’ai usiné vite fait deux bouchons qui prennent provisoirement la place des roulements.
Ces quelques chutes feront l’affaire

Après les découpes plus ou moins précises, je soude le tout extérieur et intérieur, la soudure extérieure sert principalement a l’esthétique une fois la pièce fini il n’est restera plus grand-chose, bien sur j’ai pris soin de faire des chanfreins pour qu’il en reste un peu quand même.

Ensuite avec une fraise de 100mm j’usine la réservation de l’axe
L’axe est soudé sur le bras également intérieur et extérieur puis je meule l’ensemble pour n’avoir qu’une seule pièce.
Après avoir laissé refroidir doucement, j’enlève les bouchons et je place les deux roulements.
Malgré que ça ait chauffé dur, rien n’a bougé.

L’axe qui supportera l’archet est d’un Ø40mm d’un coté on a la platine de fixation à l’archet qui est de 120/120/20mm, elle est allésée à 40mm avant d’être soudé sur l’axe puis usiné et percée.
Du coté de l’axe sortant j’ai pris soin avant la soudure de faire un chanfrein assez profond.
De l’autre j’ai fait un pas M36x1.5 pour le serrage et en bout je termine sur 25mm pour les bagues de réglage des fins de courses.
Puis c’est le tour des bagues, la première est toute simple elle sera placée entre la platine et l’axe.
Puis deux bagues, qui feront office d’écrou et contre écrou, sont filetées pour le serrage et la dernière sera placée entre l’axe et les écrous.

Ensuite, les bagues de réglage des fins de courses et le blocage.
Elles serviront a la remontée auto de l’archet.

Puis le support des capteurs
Un des capteurs servira à stopper la descente avec la possibilité de régler la hauteur dans le cas ou la coupe ne doit pas être a travers toute la pièce, il arrêtera la lame de scie puis mettre la pompe hydraulique en route pour la remonté de l’archet.
L’autre capteur servira à la position haute de l’archet qui sera également réglable pour éviter que l’archet monte à chaque fois à son maximum, ce qui fait gagner un temps considérable.
Je vais relier cette partie au pivot central, là je n’ai pas intérêt a me gouré et bien goupiller mon truc sinon je risque fort d’avoir des surprises au moment du montage de l’archet, j’avoue que ce sera un petit moment de stress. omer
Après avoir coupé les tôles de 15mm à la bonne mesure, j’ai monté le corps de l’axe de l’archet pour être à la bonne hauteur puis je l’ai axé exactement à sa place par rapport au plateau de la table, pas évident, puis je l’ai pointé pour que ça ne bouge plus, ainsi j’ai pu pointer les deux joues du bras, une des deux a été plier à la presse, j’ai posé le dessus mais là pas de photo puis après un pointage plus costaud, j’ai enlevé l’ensemble pour le souder correctement, bien sur on ne soude pas n’importe comment pour ne pas avoir la surprise de se retrouver au final en dehors des axes à cause de la déformation, ça a beau être du 15mm d’épaisseur, vu la quantité de soudure il y a toujours un risque.
En tout cas je suis très content de l’achat de mon semi-auto, pour un poste fonctionnant sur le 220volt, je n’aurais jamais espéré avoir un résultat pareil.
Ici on ne peut pas se rendre bien compte la tôle n’a pas été chanfreiné pour épouser la forme de l’axe ce qui fait que j’avais un coin de +- 15/20mm à refermer, deux passes ont suffit et en plus ça n’a pas vraiment une vilaine gueule, bien sur a cette puissance il ne faut pas faire cuire des frites et un rosbif au four pendant que la sauce cuit dans le micro onde ou sinon dès que le sèche linge et le boiler se mettent en route, tout pète. zombie
Encore un petit renfort pour l’empêcher de se tordre, non je ne suis pas fou mais je me dis que ce n’est pas aussi rigide que la fonte et que tout le poids de l’archet reposera dessus.
Après une petite finition et le remontage de l’axe.
 
Cette page a été consultée 4290 fois