58--une scie à ruban pour métaux-06-La table
 
La table est faite avec une grosse plaque de 20mm d’épaisseur récupéré à mon boulot, elle servait de pied à une grosse table vibrante, j’en ai récupéré 4 comme celle là. Comme elle n’était pas assez large, j’ai du faire en deux morceaux, je profite de la rainure en T pour faire la jonction des deux pièces, sur la photo, la deuxième partie est trop large mais elle sera coupée plus tard, je me concentre d’abord sur la première partie qui est la plus compliquée
Je commence par faire une batée sur chaque pièce, elles deviendront la rainure en T une fois assemblée.
La table est constituée du fond, du plateau et de différents blocs qui seront à même hauteur, ces blocs seront dans un premier temps soudés légèrement sur le fond pour leurs usinages, ainsi une fois bridé sur la fraiseuse, tous les trous et taraudage sont fait sans devoir jongler avec les différentes pièces.
Je commence avec la découpe des blocs à la scie alternative, ces blocs font 30mm d’épaisseur et sont tirés d’une même dalle que le plateau, de 300/300/30mm, Normalement la capacité de la scie est de 210mm mais en m’y prenant bien j’arrive à couper du 300mm à champ
Mise à mesures.
Une fois placés et pointés, j’attaque les perçages et lamages.
Un trou central de 5mm servira de référence pour le centre, je me baserais sur ce trou pour répartir tout le travail, il sera très important aussi quand je vais retourner la pièce.
Trois trous serviront au bridage sur le plateau diviseur, ils seront cachés par le plateau.
Ensuite j’ai dessoudé les blocs et fait disparaitre les traces de soudure, comme il me manque encore un petit morceau à l’arrière de la table, je le rajoute, il n’est important que pour l’esthétique.
Je visse les blocs puis je bride l’ensemble sur le plateau diviseur pour la découpe des pièces par fraisage
Je termine avec l’alésage central, comme il me faut une batée, je fraise à mi-épaisseur, plus tard je retournerais la pièce pour le reste.
Puis je retourne la pièce, en me basant sur le trou de 5mm comme centre et je termine mon alésage qui fait 200mm.
Les deux parties du fond de la table sont assemblés à l’aide d’un fer de 50/20 mis à plat puis renforcé avec des chûtes d’étiré, le tout est soigneusement pointé de part et d’autre pour évité une trop forte déformation, puis tout est soudé en alternant le sens des soudures, c'est-à-dire ne pas souder par exemple tout une partie avant de passer à l’autre mais faire une soudure d’un côté puis l’inverse en sens opposé, toujours pour éviter la déformation.
D’origine la plaque est bien plate et une fois soudée je ne vois pas de différence une fois refroidie.
Les étirés sont fraisés pour le passage du plat de 50/20.

Tout est soigneusement soudé
Un fin cordon est fait tout autour puis passé au disque à lamelle pour ne plus voir la jonction entre la plaque de fond de table et les renforts

Après refroidissement total de la pièce je constate qu’elle est resté parfaitement plane, donc aucun souci pour la brider sur la fraiseuse. Je commence par passer une fraise de 14mm dans la rainure en T qui servira au bridage de l’étau puis on attaque un petit surfaçage, c’est plat mais ça reste quand même du brut, une passe de 5/10mm suffira.
Je passe ensuite avec un disque de papier de verre qui fera partir toute trace de surfaçage.
Pas oublier de protéger la machine, ça dégage pas mal de fine limailles qui pourraient être mortel pour les glissières.
Maintenant je peu passer au mors fixes.
Les blocs carrés en bas de la pièce serviront de base
J’ai coupé un bloc de 80/80/40 qui servira de renfort, pour pouvoir le scier de cette façon j’ai pris soin de le souder sur un plat de même largeur pour pouvoir le serrer dans l’étau.
Je les ai ensuite chanfreiné pour les souder à des plats de 180/80/15mm puis surfacer pour avoir un angle droit.
J’avais pris soin de surfacer une face avant mais c’était une erreur, la plaque s’est légèrement déformée avec la soudure mais ce n’est pas grave je vais la reprendre.
Je pointe ensuite sur un étiré de 210/120/10mm qui servira de mors proprement dit, puis j’usine les réservations de visses de façon a avoir un léger réglage puis je perce et je taraude les mors.
Il me reste plus qu’a séparer le mors et faire disparaitre les traces de soudure et de souder le dos au bloc qui constitue la base, l’ensemble pourra ensuite être vissé sur la table
Une fois fini.
Ensuite j’ai fait quelque rainure de 3mm sur 1mm de profondeur sur la surface des mors, je ne sais pas si c’est vraiment utile mais j’ai vu ça sur une scie et ça me plaisait Very Happy puis j’ai chanfreiné le dos pour ne pas être gêné avec la lame en cas de coupe en onglet.
Ce que ça donne une fois terminé, comme je le disais au début, comme dans mes rêves
Les trous de chaque côté serviront à monter une butée que j’ai récupéré pour 1€ chez un marchand de machines d’occasions, pour le moment tout est rouillé mais je devrais pouvoir en faire quelque chose de valable sinon je copierais le modèle mais on verra ça plus tard.
 
Cette page a été consultée 5726 fois