58--une scie à ruban pour métaux-18-la lubrification
 
A force de passer et repasser devant cette scie, j’ai bien eu le temps de me rendre compte que le bac de lubrification ne collait pas.
L’arrière de l’archet n’est plus au dessus du bac donc je m’étais dit de poser une tôle légèrement incliné pour récupérer le liquide mais après coup, si j’avais fais ce bac comme ça c’était en espérant gagner de la place alors qu’il n’en est rien, je perds de toute façon la place au sol. scratch
Le gros problème que je rencontrais c’était pour le positionnement de la pompe, comme elle dépasse du bac, dès que je ferait une coupe oblique l’archet cognera dessus il trop bas, ou du moins la pompe est trop haute.
J’avais bien résolu le problème en achetant chez Aldi, une pompe vide cave qui passait bien en dessous mais est-t-il sérieux d’employer ce genre de pompe pour une telle machine en ne sachant même pas si le bourrage tiendrait longtemps alors que j’ai 3 pompes prévue pour ça. siffle
Pour résoudre le problème j’ai rajouté un deuxième bac, ainsi la pompe se retrouve plus a l’arrière et ne gênera plus, de plus, la décantation du liquide ne sera que plus efficace.
J’avais encore une tôle pliée de même dimension que le premier bac mais en galvanisé, le galva devra être enlevé soigneusement pour avoir une bonne soudure, la tôle est plus fine que le premier bac, ça n’arrangera rien mais ça fera l’affaire.
Une petite découpe.
Après avoir soigneusement mesuré, un deuxième trous mais cette fois dans le premier bac, là faudra pas se gourer.
Evidemment il n’est pas question de les souder ensemble sans prévoir une bonne étanchéité, pour ça j’ai usiné deux bague qui rentre l’une dans l’autre, entre deux sera placé un joint de caoutchouc découpé d’une bande de transport de 6mm d’épaisseur.
Une tête d’intérieur de vérin hydraulique de 90mm fera l’affaire.
Je pensais que ces tête étaient en acier, ben non ça ressemble plus a de la fonte.
Un petit test après remplissage avec de l’eau, aucune fuite. Smile
Bien sur avant de percer le bas du deuxième bac, j’ai testé l’étanchéité des soudures, là par contre, deux petites fuites vite réparées, on ne peut pas gagner a tout les coups.
Toujours dans le cadre de tout faire avec rien, une cartouche filtrante composé d’un bouchon de déo, d’un fond de pot de soupe de chez Aldi d’un circlips sauvé de la poubelle et d’un peu de grosse laine de fer, si si ça je l’ai acheté, mais ça fait au moins 5 ans. lol!
Pour la pose de la pompe, j’ai fait un support qui pose au fond du bac comme cela je sais la retirer facilement pour l’entretien, en principe les copeaux ne devrait jamais arriver jusqu'à elle a moins de scier du bois ou des matières synthétiques.
Elle sera séparée du bac par un morceau de tôle percée de quelque trous a sa base.
Le reste du bac sera recouvert d’une tôle de 2mm, oui mais il fait la plier et je n’ai toujours pas de plieuse, alors j’improvise. Wink
Un fer équerre soudé sur un morceau de UPN, deux petit fer plat comme renfort et une chûte de lame d’usure en ardox qui sert a la réparation de godet de grue, comme ça fini en biseau, ce sera parfait et le tout monté sur la presse. Ca ne pliera pas du 10mm mais ça plie à merveille du 2mm.
Voilà ce que ma plieuse improvisée peut faire, ça marche mieux que je l’aurait cru, faudra que je vois ça de plus près pour me faire quelque chose de plus esthétique.
Pour le premier bac, un ami m’avait ramené de la tôle d’allu perforée, j’aurais préféré des trous un peu plus petits mais bon, on fait avec ce qu’on a, j’essayerai de trouver une grille plus fine pour mettre en dessous de celle là, style moustiquaire.
Pour le passage des tuyaux d’arrosage, j’ai voulu autre chose que de simples presse-étoupe comme on voit sur certaines machines. J’ai donc usiné quelque embouts en alu.
Du coté du guide mobile, le liquide passe à travers jusqu'à la lame et en plus un perçage est fait pour que le liquide coule librement sur la lame.
Pour le guide fixe, le même principe mais j’ai rajouté une buse fendue, j’espère avec ça que le liquide sortira avec plus de pression pour nettoyer le gros de la lame, le liquide pourra également sortir par en dessous.
Tous les tuyaux sont reliés par des raccords rapides.

Pour compléter le nettoyage de la lame, j’ai installé une petite brosse cylindrique légèrement inclinée qui tourne en même temps que la lame, certain disent que ce n’est pas vraiment nécessaire mais pour moi c’est un plus et pas compliqué a installer.
 
Cette page a été consultée 7156 fois