06. Une chèvre (grue d'atelier)
 

une chèvre (grue d'atelier)


Comme j'ai toujours des problèmes de manutention et après qu'un pote m'a ramené quelque bricoles qui pouvais me servir, j'ai eu l'idée de me lancer dans la fabrication d'une chèvre, vous me direz, pour le prix que ça coûte, je sais qu'il en existe des pas chère mais je veux quelque chose de fiable, pratique et solide.
J'ai trouvé sur EBay un piston de 10 tonnes pour 45€, avec 2 roulettes de brico dépôt à 8€ pièce, c'est les seuls frais que j'ai eu.
Le pied est fait d'une tôle pliée de 5mm d'ép. de 600mm de long, plié en U, une tôle de renfort de l:140mm, L:590mm et 8mm d'ép. et de trois fers plats de 30x10x590.
Sur ce pied sera monté 2 roulettes.
Les longerons seront des tubes carré de 80/80 de section, l'écartement sera réglable et ils seront en 2 partie pour un démontage, en bout il sera monté des roulettes faite avec des roue de transpalette de récupe. 
Le montant sera fait d'un tube rectangulaire de 60/120mm et la flèche d'un tube carré de 80/80 renforcé et d'un de 70/70 qui coulisse dans le premier. Voilà en gros l'affaire, je ne suis pas sur que tout est clair mais ça le deviendra avec les photos.

La base montée avec les roulette

Le pied en tôle pliée, dégagement pour l'écartement des longerons

Fixation des longerons sur le pied, j'ai soudé un morceau d'axe de 25mm taraudé en m16 pour le serrage sur le pied
Fabrication des roulettes avant a partir de vielles roulettes de transpalette
J'enlève les vieux roulements pour les remplacer
Après un petit lifting et un montage
L'intérieur est renforcé pour recevoir deux filetages de chaque coté en m12 pour l'assemblage des longerons


Côté roulettes, j'ai soudé un tube pour éviter l'écrasement au serrage puis les bouts sont refermés pour l'esthétique





La flèche est faite avec un tube carré de 80/80 renforcé par 2 tôles de 5mm, puis d'un tube de 70/70 qui coulisse dans ce dernier.
Comme ce n'est que de la récupe, le montant est fait en 2 pièces soudées pour avoir la bonne hauteur.
A sa base, une platine avec renforts, ça devrait tenir
Usinage des axes et de leurs guides puis soudage
Assemblage et soudage
Le crochet est de récupe mais il fera très bien l'affaire.
usinage des pièces pour le monter

Perçage et soudage d'une bague en haut du montant
Assemblage et soudage des deux parties du montant
A la base du montant j'ai soudé une platine pour le montage sur le pied.
J’ai acheté le piston sur EBay, 45€ ce n’est pas la mer à boire, 10 tonnes, on verra ce que ça va donner.
Comme la fixation inférieure du piston m'oblige à le mettre avec le levier sur le côté, je risque d'être embêté avec les braquants, alors je me suis usiné une pièce qui me permettra d'avoir le levier dans la position choisie, ce qui sera un avantage certain en cas de manœuvre quand je suis seul, pas besoin de devoir tous lâcher pour monter la flèche, à cause du levier qui se trouve trop sur le côté ou a l'arrière de la chèvre.
Un beau piston tout bleu
Après avoir trouvé un bout de ferraille dans le tas, le travail commence
Pour l'instant tout va bien, rien d'extra
Belle pièce mais je la coupe quand même en deux
Encore un petit usinage
la rainure
Et voilà ce que ça donne
D’origine on monte et on descend en serrant le robinet avec le levier comme un cric, pas pratique du tout.
La petite biellette risque de s’échapper, et/ou se mettre en portefeuille, sous la charge.
J'ai donc réparé l'erreur, j'ai retourné la biellette et ajouté une cale qui pousse au fond du piston, de cette façon l'articulation est supprimée.

Pour les renforts j'ai tout d'abord pensé et fabriqué 4 rotules, mais je me suis vite rendu compte que le rayon d'action était trop limité, quoi qu’elles sont finie, je ne vais pas rentrer dans les détails à moins qu'un de vous serait intéressé, mais dans ce cas j’ouvrirais un autre post.
Ceci dit c'est quand même une idée qui m'a fait perdre pas mal de temps mais bon, quand ça marche pas, on oubli et on recommence.
Je me suis donc tourné vers un autre système bien plus approprié pour une chèvre.

La rotule en question, pas mal mais marche pas, snif....
Toujours dans un vieux bout de ferraille de même provenance (salut Gaston)
Fabrication des 4 bagues pour le bridage des articulation
Toujours dans de la récupe, 8 bouts d'arbre de 40mm de diam sur 80mm de long
Usinage des parties femelles
Puis des parties male
Perçage taraudage et lamage
Montage pour vérification, les perçage sont parfait, quasiment aucun rebord
J'ai usiné une rainure pour permettre a l'ensemble de pivoter, la pièce rentre dans la bague et est maintenue par les 4 vis sur le champ de la bague le bas est réduit a 28mm et rentrera dans le montant et les pieds
Les 8 pièces sont percées a 28mm à leurs bases et 4 perçages taraudés à 6mm sur leur circonférence qui serviront a maintenir une autre pièce qui feront pivot.
En plus clair
Fabrication de deux douilles taraudées en M20
Assemblage de la tige filetée en M20 sur 2 pièces
Un ensemble monté qui en dit bien plus, entre les deux parties viendra s'insérer un tube de 30/30
Montage sur le montant de la chèvre
Montage du piston et de la flèche, marche bien ce petit inverter de chez brico!
Voilà c'est monté
Pour rallonger les renforts, il suffit de faire tourner le tube sur lui même, ce système me permet d'écarter ou de refermer les pieds avec une grande facilité et de plus sans forcement garder une symétrie

Premier essais très concluant, la perceuse pèse pas loin des 400ks si pas plus, ça monte a bout de flèche comme un morceau de paille, je l'ai montée a 60cm du sol, pas possible d'aller plus haut, je suis contre la toiture.
Il me reste plus qu'à tout démonter pièce par pièce pour le passage a la peinture, j'aimerai bien laisser les partie usinée non peinte mais ça risque de rouiller assez vite.

Ma conclusion;
J'ai lever de retour 500kg et j'ai essayé de bouger les pied, je constate que c'est impossible, avec les pied desserrer je n'ai pas réussi a les écarter, alors en regardant bien l'ensemble, pour que les renfort écarte les pied il faudrait que toute la base plie et je rappelle que c'est une tôle pliée de 5mm d'épaisseur elle forme un U de 15cm de large sur 6 de haut et 60cm de long, a l'intérieur 3 renforts de 30mm/10mm sur sa longueur (600mm) + un plat de 14x60x8mm d'épaisseur, c'est donc de là que parte les pieds le montant est fixé par 2M16 qui traverse la base et 2M16 qui serre en même temps les deux pied non pas avec un écrou mais avec une douille qui traverse le pied, je pense qu'avant de plier ça, le piston sera a sa limite et criera au secours. 
Une fois les deux pieds serré il est impossible de les bouger sans aucune charge donc je ne pense pas que j'ai du souci à me faire de ce côté là.
Voilà les photos de la fin.
Philippe


 
Cette page a été consultée 24134 fois