12. Porte outil.
 
<

Porte outils.

Comme ça m'embêtais de changer de tête à aléser à cause du cône qui passe du CM3 au R8, je me suis mis dans l'idée d'usiner moi-même un adaptateur, la tête à aléser est vissée sur le cône et je n'ai rien trouvé dans le commerce, comme j'avais un morceau d'axe de piston (a l'origine il faisait 3.20m), en acier très dur en surface et assez dur au centre je me suis dit que ça ferait l'affaire et pendant que j'y étais, autant en faire plusieurs directement.
Pour éviter de bousiller une lame de scie dessus, j'ai tronçonné 4 morceau de 150mm, chez nous les axes de piston sont traités pour résister au béton ce qui fait qu'en surface il est très dur, je vous dit pas les petits problèmes de vibration rencontré en attaquant, mais avec des plaquettes carbure ça casse puis ça passe, mais là je pense quand même avoir été à la limite des capacités de mon tour chinois, encore un coup comme celui-là et j'investi dans autre chose.
Les pièces sont tronçonnées au disque puis les faces sont dressées et percées à la mèche à centrer pour une reprise entre pointes.
Puis on attaque, remarquez le toc maison.
Usinage du cône puis des rainures
Perçages et taraudages
Mise en place d'un dispositif maison pour usiner les bagues
Usinage des bagues et malgré que je possède tout un coffret de douille pour les rainures de clavette, je n'avais pas celle qu'il me fallait , en haut a gauche, j'ai du les faire moi même
Usinage des rainures dans les bagues, 3 en même temps
Les portes outil fini, après vérification monté sur la fraiseuse, l'aiguille du comparateur ne bouge quasiment pas
Un exemple d'outil monté sur chaque
br>
 
Cette page a été consultée 7447 fois