21. Un trusquin.
 

Un trusquin

Pour continuer mon outillage je me suis fabriqué un trusquin, je m'aperçois que depuis que j'ai commencé l'usinage j'ai appris beaucoup grâce surtout à ce forum, cela va sans le dire.
Pour moi ce trusquin a été un bon exercice de précision, c'est clair qu'une différence de 1/10 de mm dans l'écartement des perçages bloque l'ensemble. Sans la DRO je pense que pour ma part ceci aurait été irréalisable.
Le principe de montée de l'outil est le même que la molette d'un pied a coulisse, bien sur pour connaître l'écartement des perçages, plusieurs test fut nécessaire.
D'abord les photos et des explications après si on me le demande

Pour commencer les différente pièces
L'alésage du corps, pour permettre un réglage, une fois terminé a 35mm j'ai décalé la pièce de 2mm et ré-alésé pour avoir un trou ovale
La molette reste à finir en épaisseur
La molette fini et le porte pointe qui seront fait avec une plaquette carbure
Le voilà monté, j'aime bien la gueule que ça prend
Voici ce qui se passe à l'intérieur, vous me direz, "oui mais ça patine", bien pas plus que la molette d'un pied a coulisse. Après un moment il y aura usure c'est clair mais il suffit alors de resserrer la vis.
 
Cette page a été consultée 7072 fois