43--Mandrin pour boite à facettes
 

Mes recherche sur la fabrication d’un tour a bois m’ont amené a m’inscrire sur différents forums vraiment sympa sur le tournage sur bois.

De là j’ai fais la connaissance de Roger Vuillermoz (n’hésitez pas a visiter son site perso), un vrai passionné qui avez un projet de mandrin pour la réalisation de boites à facettes.

Il avait déjà fait des essais mais pour concrétiser son projet il lui fallait de quelques pièces en métal et il m’a contacté pour l’usinage de deux petits disques diviseurs.

Après quelques échanges de mails et de coups de fil, je suis séduit par son projet et lui propose non seulement d’usiner les diviseurs mais le mandrin au complet. J’avoue que je ne comprenais rien au mode d’emplois mais mon travail c’était de réaliser les pièces, je me suis dis que les explications viendraient après, donc je lui ai fait confiance et j’ai vite remarqué que Roger savait très bien où il voulait en venir, dès les premier plans reçus, je me mets a l’ouvrage.

Pour le corps du mandrin, il me fallait un matériau léger, stable, dur, sans fibre, résistant et propre, l’alu par exemple aurait fait l’affaire s’il ne laissait pas de trace noire sur les mains, vous me direz qu’il existe des traitements pour éviter ce genre de désagrément mais c’est encore un autre domaine.

J’ai donc proposé du Trespa, c’est un matériau très connu dans le bâtiment sous forme de panneaux en 20mm d’épaisseur.

Ses propriétés sont tel qu'il est très facile a usiner

Trois épaisseurs seront collé à la colle néoprène puis renforcés par des boulons



Les trois épaisseurs sont bridées ensemble pour l'alésage central


Ce qui me permet de reprendre au mandrin pour la découpe


Enlèvement du mélaminé en laissant une surface brute pour un meilleur collage


Collage et mise sous presse


Reprise au tour pour enlever le mélaminé de la face inférieure

Une fois la pièce bridée, usinage des alésages

et des emplacements des disques diviseurs

Tout tombe pile poil

Toujours avec du vieux

Je débite le nécessaire pour la pièce centrale

Tout d'abord une ébauche 1mm au dessus des côtes finales

Puis pour rester bien concentrique, j'usine une pièce qui me servira de nez de broche en M33


A partir du moment ou j'ai usiné le nez de broche qui est l'équivalent de ce qu'on retrouve sur la plupart des tour a bois, je ne le desserre plus du mandrin jusqu'a la finition de la pièce, ainsi je suis sur de rester absolument concentrique, je visse donc la pièce centrale sur le M33 puis je passe au côtes finales

Mise en place du centre puis reprise au tour pour la finition de la circonférence du mandrin


Perçage des trous de centrage des martyrs , a voir sur le site de Roger

Un lamage est nécessaire pour noyer les rondelles de serrage des disques diviseurs

Pour les disques diviseurs, encore récup, je débite un bout d'axe qui me permettra d'en usiner deux.





Perçage et taraudage en m10 pour son blocage






Quatre perçages sont prévus pour la fixation de la pièce a tourner en bois

Au centre on retrouve un perçage en M6 pour y visser une pointe de centrage

Pour chaque diviseur, on retrouve un perçage pour y placer des goujons pour l'indexage


Voilà l'engin terminé, pour le reste des explications, je vous invite sur le site de Roger qui, comme je le disais au début de ce reportage, vaut bien le détour.
Le reste c'est pour Roger, maintenant c'est a lui de le prendre en main mais je suis sur que ce ne sera pas un problème.
Je vous remercie de vous être arrêté quelques instants ici et j'espère que vous avez passé un agréable moment sur ce site.




 
Cette page a été consultée 7022 fois